A Coluche, la Salopette, Pourquoi ?

////A Coluche, la Salopette, Pourquoi ?
A Coluche, la Salopette, Pourquoi ? 2017-08-19T12:20:37+00:00
A Coluche, portrait en terre2014, G.Werle©

Portrait de Coluche, esquisse en terre, 2014.

Bien entendu, tout le monde la compris, c’est éminemment symbolique. Le costume de scène de Coluche, que tout le monde connait, est celui du travailleur, du français d’en bas, de l’ouvrier, du petit employé. Représenter Coluche par ce costume de scène et seulement ça, c’est parler de celui qui bousculait avec bienveillance les consciences des gens simples, de ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir beaucoup d’éducation, d’instruction. C’est celui qui osait dire tout haut ce que nombre de gens ne peuvent pas dire. La salopette en bronze pour donner, par l’art, une place aux gens. Oui, je le sais bien, je ne suis pas le premier à le faire. Les représentations de la vie quotidienne existent depuis l’antiquité, et le 19e siècle connait nombre de peintures et de sculptures traitant ce sujet, Dalou s’en ait fait une spécialité.

Ici, avec la représentation de celui qui n’était pas un ouvrier, un paysan, un mineur, mais un artiste célèbre, regardé admiré et respecter, un artiste qui parle des gens aux gens, je ne représente pas une catégorie ouvrière en particulier mais tous les petits d’un seul coup. Voila pourquoi il ne faut pas coller la tête de coluche au sommet de sa salopette. Donner une identité physique et visuelle à la salopette, c’est priver du même coup les gens de l’identification  possible à l’oeuvre. C’est Coluche, mais c’est aussi eu. Et Coluche c’est aussi cet force la. Il arrive sur scène et on se reconnait en lui, en son personnage. On rit du personnage, de sa bêtise, de ces ignorances, incompétence, on rit de nous même.

Représenter Coluche, ce n’est pas représenter Michel Colucci, sa tête. Ce n’est pas reproduire l’image d’une photo de lui dusse-t-elle être en cinq par cinq, c’est inscrire dans le bronze ce que Coluche incarne aux yeux des Français, c’est mettre dans la Salopette toute la France qui rit d’elle même, qui rit du système tel que nous le montre et nous le dénonce Coluche !