Les danseuses cuillères

Tilt

Les assemblées

IMG_4259_2_1

Les danseuses, bronzes à la cires perdue, sont des tentatives de représentation figurative de la danse. Les lignes volontairement épurées et étirées créent un graphisme qui rappelle la vision fugace que l’on peut avoir du danseur sur scène, dont le corps est quelque fois remodelé par les éclairages. Les positions prises par le personnage correspondent à des mouvements précis et codifiés, et c’est par cela que le personnage devient donc danseur, ou danseuse … ce n’est pas le propos.

Les assemblés, dont le nom vient de la technique elle même, sont une recherche autour de la ligne, du plan, du vide.