À Coluche

« À Coluche », sculpture en bronze d’un mètre cinquante a été inaugurée le 14 Juin 2011, place de la libération à Montrouge.

Cette sculpture est née en 1996 sous forme d’un trophée, le trophée du jeune comique : La Salopette d’Or.

Le festival du jeune comique de Montrouge n’ayant pas connu plus de deux représentations, 1996 et 1998, je me suis demandé comment par ma sculpture je pouvais faire vivre Coluche. Chaque art est singulier et la sculpture a pour vertu de s’inscrire dans la durée.

C’est la raison pour laquelle j’ai sculpter une salopette plus grande que réelle. Suite à ma sélection par le jury du Salon des Artistes Français, j’ai exposé l’original en plâtre  de «  A Coluche « au Grand Palais dans le cadre d’Art en Capitale 2009.

Véronique COLUCCI que j’ai invitée au vernissage de l’exposition était déjà enthousiaste à l’idée d’une sculpture en bronze en l’honneur de Coluche.

C’est en  septembre 2010 que la Mairie de Montrouge à pris contact pour commander la sculpture en bronze.

La statue en bronze a été inaugurée le 14 Juin 2011 pour commémorer les 25 ans de la disparition de Michel COLUCCI.

http://www.ville-montrouge.fr/637-a-coluche.htm

L’évocation du comique, créateur des Restaurant du Cœur, par le seul vêtement, la salopette et le Doc Martens  est un clin d’œil à la statue de RODIN, le fameux peignoir de BALZAC. C’est pourquoi, Hélène MARRAUD, dans son étude du BAZLAC de RODIN, fait mention de mon oeuvre comme le prolongement de la démarche du célèbre sculpteur.

Balzac, le souffle du génie, Hélène Marraud